Rachid Mimouni, écrivain algérien né le 20 novembre 1945 à Boudouaou (Boumerdès) et mort le 12 février 1995 à Paris

Rachid Mimouni : «Je crois à la littérature comme cheval de Troie pour corroder de l’intérieur la citadelle des mystificateurs qui nous affirment que notre ciel est toujours bleu»

Je crois à la littérature comme cheval de Troie pour corroder de l’intérieur la citadelle des mystificateurs qui nous affirment que notre ciel est toujours bleu

Source : Le Fleuve détourné – roman – 1982 – Robert Laffont

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :