Rachid Mimouni, écrivain algérien né le 20 novembre 1945 à Boudouaou (Boumerdès) et mort le 12 février 1995 à Paris

Rachid Mimouni : «Il est extraordinaire de voir à quel point le pouvoir peut transformer les hommes»

Il est extraordinaire de voir à quel point le pouvoir peut transformer les hommes. La moindre parcelle d’autorité concédée fait d’un opposant irréductible un homme de main servile. Nous en tirons comme leçon que la politique est un jeu de dupes. Il ne faut jamais croire les politiciens quand ils parlent de principes. Ces beaux principes ne sont que le moyen qui permet de confisquer le pouvoir. Ne les préoccupe que leur situation personnelle. Ils sont opposants parce qu’ils ne peuvent pas être partie prenante.

Source : Le fleuve détourné – roman – éditions Stock – 1982

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :