Rachid Boudjedra, est un écrivain et poète algérien, né le 5 septembre 1941 à Aïn Beïda, Oum El Bouaghi

Rachid Boudjedra : «Le colonialisme est une maladie chronique»

«En fait le colonialisme est une maladie chronique. Elle ne cesse jamais et on n’en guérit jamais. Presque cinquante ans après l’indépendance, cette saloperie continue à faire souffrir beaucoup de monde. C’est la lèpre. Elle est indélébile, il faudrait tant et tant de générations pour que la conscience nationale s’apaise. Pour le moment elle est toujours malheureuse, susceptible et aux aguets. Après tant de tortures érigées en système, de tueries, de massacres, de décapitations, d’exécutions sommaires, de corvées de bois dont on ne revenait pas, de napalm déversé sur tout le pays, d’essais nucléaires dans le Sahara. La déchirure.»

Source : Les figuiers de barbarie – Roman – Editions Grasset – 03/03/2010

Rachid Boudjedra, est un écrivain et poète algérien, né le 5 septembre 1941 à Aïn Beïda, Oum El Bouaghi

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :