Mouloud Mammeri est un écrivain, anthropologue et linguiste algérien, né le 28 décembre 1917 à Taourirt-Mimoun - Ait Yenni (Tizi Ouzou), et mort le 26 février 1989 à Aïn Delfa

Mouloud Mammeri : «Le colonialisme ne libère pas, il contraint ; il n’élève pas, il opprime ; il n’exalte pas, il désespère ou stérilise»

«Les hommes qui fleurissent en régime colonial, ce sont les combinards, les traficoteurs, les renégats, les élus préfabriqués, les idiots du village, les médiocres, les ambitieux sans envergure, les quémandeurs de bureau de tabac, les indicateurs de police, les maquereaux tristes, les tristes cœurs. Il ne peut y avoir en régime colonial ni saint, ni héros, pas même le modeste talent, car le colonialisme ne libère pas, il contraint ; il n’élève pas, il opprime ; il n’exalte pas, il désespère ou stérilise ; il ne fait pas communier, il divise, il isole, il emmure chaque homme dans une solitude sans espoir.»

Source : Mouloud Mammeri, Lettre à Jean Sénac, janvier 1957

Mouloud Mammeri est un écrivain, anthropologue et linguiste algérien, né le 28 décembre 1917 à Taourirt-Mimoun – Ait Yenni (Tizi Ouzou), et mort le 26 février 1989 à Aïn Delfa

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :