Mouloud Feraoun. Ecrivain algérien ne le 8 mars 1913 - assassiné par l’OAS à Alger le 15 mars 1962

Mouloud Feraoun : «Les victoires sont des stimulantes et les défaites pareillement puisqu’elles promettent des revanches»

«Les victoires sont des stimulantes et les défaites pareillement puisqu’elles promettent des revanches».

Source : Jours de Kabylie – Roman – Editions du Seuil – 1968

Mouloud Feraoun. Ecrivain algérien ne le 8 mars 1913 – assassiné par l’OAS à Alger le 15 mars 1962

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :