Mouloud Feraoun. Ecrivain algérien ne le 8 mars 1913 - assassiné par l’OAS à Alger le 15 mars 1962

Mouloud Feraoun : «Le pauvre finit toujours par comprendre que la pauvreté n’est pas un vice»

«Le pauvre finit toujours par comprendre que la pauvreté n’est pas un vice. Ce n’est pas un vice mais un état qu’il faut remplir, tout comme un autre. Il a ses règles qu’il faut accepter et ses lois auxquelles il faut obéir pour ne pas être un mauvais pauvre.»

Source : La Terre et le Sang – Roman – Edition POINTS – 14/06/2010

Mouloud Feraoun. Ecrivain algérien ne le 8 mars 1913 – assassiné par l’OAS à Alger le 15 mars 1962

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :