Mouloud Feraoun, écrivain algérien né le 8 mars 1913 à Tizi Hibel (Tizi Ouzou) et mort assassiné par l’OAS le 15 mars 1962

Mouloud Feraoun : «Je préfère mourir parmi les miens plutôt que de les regarder souffrir»

«Pourquoi mourir en traître puisqu’on peut mourir en victime… du moins je ne serai pas envahi par un silence plus coupable encore. Je préfère mourir parmi les miens plutôt que de les regarder souffrir.»

Source : Journal : 1955-1962. Roman. reédition : Points. Parution : 25/08/2011

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :