Mouloud Feraoun, écrivain algérien né le 8 mars 1913 à Tizi Hibel (Tizi Ouzou) et mort assassiné par l’OAS le 15 mars 1962

Mouloud Feraoun : «Il y a sûrement beaucoup de honte à être heureux, non pas à la vue de certaines misères mais lorsque le bonheur semble narguer»

«Il y a sûrement beaucoup de honte à être heureux, non pas à la vue de certaines misères mais lorsque le bonheur semble narguer. Ce défaut les Kabyles ne l’ont pas. Par pudeur le riche se cache pour bien manger et le pauvre pour avoir faim à son aise.»

Source : La Terre et le Sang – roman – éditions – 1953

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :