Citation de Mohammed Harbi

Mohammed Harbi : «En Algérie, on se considère surtout légitime quand on a la force pour soi, pas le droit»

… S’il y avait vraiment une légitimité issue de la guerre, ces débats n’auraient pas lieu. Le vrai problème réside dans la création d’institutions non contestées, qui suppose un contrat national. Or sur ce point, les factions divergentes au pouvoir multiplient les astuces pour l’éviter. En témoignent les dernières élections. En Algérie, on se considère surtout légitime quand on a la force pour soi, pas le droit.

Source : interview dans Jeune Afrique le 5 juillet 2012

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :