Mohammed Harbi, est historien et universitaire algérien, né le 16 juin 1933 à El Harrouch (Skikda)

Mohammed Harbi : «cette thèse de l’inexistence d’une nation algérienne et donc d’un sentiment national a été forgée à l’époque pour faire accepter la colonisation française»

“La réaction de l’opinion algérienne n’est pas seulement subjective. Il faut rappeler que cette thèse de l’inexistence d’une nation algérienne et donc d’un sentiment national a été forgée à l’époque pour faire accepter la colonisation française. Il s’agit d’ailleurs d’un argument qu’on trouve largement développé dans le dossier présenté par la France aux Nations unies lors des débats sur l’Algérie avant 1962. Il n’y a rien de neuf. C’était le barrage qui avait été construit pour nier le droit de l’Algérie à son indépendance. C’est cela qui fait réagir viscéralement les Algériens”.

Source : Entretien dans le Monde du 17 octobre 2021

Mohammed Harbi, est historien et universitaire algérien, né le 16 juin 1933 à El Harrouch (Skikda)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :