Mohamed Fellag. Acteur, humoriste et écrivain algérien, né le 31 mars 1950 à Azeffoun en Algérie

Mohamed Fellag : «Écrire, ce besoin primitif de dessiner sur les murs des grottes les peurs, les rires, l’amour et la mort afin de leur trouver des échappatoires salvatrices»

«Doucement ressurgit le besoin d’écrire. Écrire autre chose que les sempiternelles hagiographies des Saints patrons de la Révolution. Écrire, ce besoin primitif de dessiner sur les murs des grottes les peurs, les rires, l’amour et la mort afin de leur trouver des échappatoires salvatrices. Je n’en dormais plus. La rage, la colère, la douleur, la vengeance, la lucidité retrouvée, nourrirent le moteur d’une nouvelle énergie créatrice.
Il faut avouer que je ne me faisais plus aucune illusion sur mon talent ou ma capacité à mener jusqu’à son terme un récit romanesque. J’étais le premier à reconnaître n’avoir ni le souffle, ni le style, ni le bouillonnement intérieur qui font l’originalité d’un homme de lettres. L’imagination ne me manquait pas, mais l’énergie consacrée depuis si longtemps à m’autocensurer, lisser mon langage et brider mon inspiration, avait fini par éteindre la flamme que certains critiques avaient décelée dans mes nouvelles de jeunesse.»

Mohamed Fellag est un acteur, humoriste et écrivain algérien, né le 31 mars 1950 à Azeffoun (Tizi Ouzou)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :