Malika Mokeddem est une écrivaine algérienne, née le 5 octobre 1949 à Kenadsa (Béchar)

Malika Mokeddem : «A force d’être toujours d’ailleurs, on devient forcément différent»

«Moi, je suis multiple et écartelée, depuis l’enfance. Avec l’âge et l’exil, cela n’a fait que s’aggraver. Maintenant en France, je ne suis ni algérienne, ni même magrébine. Je suis une Arabe. Autant dire, rien. Arabe, ce mot te dissout dans la grisaille d’une nébuleuse. Ici je ne suis pas plus algérienne, ni française. Je porte un masque. Un masque occidental ? Un masque d’émigrée ? Pour comble du paradoxe, ceux-ci se confondent souvent. A force d’être toujours d’ailleurs, on devient forcément différent. Que l’on intéresse, interroge ou choque, on est une singularité mobile dans le temps, dans l’espace et dans les diverses idées que les gens peuvent se faire de « l’étranger ». Mais figure-toi qu’aussi inconfortable que puisse être, parfois, cette peau d’étrangère partout, elle n’en est pas moins une inestimable liberté.»

Source : L’interdite – Roman – Éditions Le livre de poche 1er juin 1995

Malika Mokeddem est une écrivaine algérienne, née le 5 octobre 1949 à Kenadsa (Béchar)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :