Malek Haddad, écrivain algérien né le 5 juillet 1927 à Constantine et mort à Alger le 2 juin 1978

Malek Haddad : «Et la paix revenue, la colombe dira ; qu’on me fiche la paix, je redeviens oiseau»

Et la paix revenue
La Colombe dira
Qu’on me fiche la paix
Je redeviens oiseau

Source : Le malheur en danger, roman 1956, éditions La Nef de Paris – Réedition en 2002 aux éditions Bouchène

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :