Malek Chebel est un anthropologue algérien des religions, né le 23 avril 1953 à Skikda et mort le 12 novembre 2016 à Paris (France)

Malek Chebel : «Si le manque d’amour est l’argument principal des disputes, il n’y a rien de mieux que l’amour pour les résoudre»

«Aimer avant la rencontre est, enfin, le propre des sociétés arabes où la mixité entre sexes n’est pas l’attribut principal des échanges collectifs. La question ne se pose pas pour les jeunes liés par le tabou de l’inceste. Pour ce qui est de l’amour, tout commence par une intrigue et tout finit par une autre intrigue, car si le manque d’amour est l’argument principal des disputes, il n’y a rien de mieux que l’amour pour les résoudre.»

Source : Dictionnaire amoureux des mille et une nuits – Essai – Editions Plon – 20/05/2010

Le dictionnaire amoureux des milles et unes nuitsA sa façon, Schéhérazade a peut-être inventé le roman d’amour, l’intrigue à rebondissements, les dénouements heureux. En tenant en haleine son époux. elle est arrivée à sauver sa tête tout en surprenant son lecteur de jour en jour, de page en page, d’histoire en histoire.

Le roi d’un immense empire découvre que son épouse, esseulée, le trompe avec ses esclaves. Fou de jalousie, il tire son sabre de son fourreau et les achève tous. Le roi décide alors qu’à l’avenir, il ne passerait qu’une seule nuit avec de jeunes vierges, avant de leur trancher le cou. Schahrazade devient l’épouse du roi. En magicienne des mots, elle cherchera à sauver sa tête en enchaînant des histoires plus passionnantes les unes que les autres. A sa façon, elle a inventé l’intrigue à rebondissements, le feuilleton du désir. Nées à Bagdad vers l’an mil, inspirées par les légendes de la Perse et de l’Inde, puis enrichies par celle du Caire et de Damas, les Mille et Une Nuits sont un miroir de l’humanité sous toutes ses facettes. Ce livre, redécouvert au XVIIIe siècle par le Français Antoine Galland, est l’un des plus lus dans le monde.

Malek Chebel est un anthropologue algérien des religions, né le 23 avril 1953 à Skikda et mort le 12 novembre 2016 à Paris (France)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :