Frantz Fanon est un psychiatre et essayiste fortement impliqué dans la lutte pour l’indépendance de l’Algérie, né le 20 juillet 1925 à Fort-de-France et mort, sous le nom d’Ibrahim Frantz Fanon, le 6 décembre 1961 à Bethesda dans un hôpital militaire de la banlieue de Washington aux États-Unis

Frantz Fanon : «Pour le colonisé, l’objectivité est toujours dirigée contre lui»

«Les dirigeants nationalistes savent que l’opinion internationale est forgée uniquement par la presse occidentale. Or, quand un journaliste occidental nous interroge, c’est rarement pour nous rendre service. Dans la guerre d’Algérie, par exemple, les reporters français les plus libéraux n’ont pas cessé d’utiliser des épithètes ambiguës pour caractériser notre lutte. Quand on leur en fait le reproche, ils répondent en toute bonne foi qu’ils sont objectifs. Pour le colonisé, l’objectivité est toujours dirigée contre lui.»

Source : Les damnés de la terre – Essai – Éditions Maspero – 1961

Frantz Fanon est un psychiatre et essayiste fortement impliqué dans la lutte pour l’indépendance de l’Algérie, né le 20 juillet 1925 à Fort-de-France et mort, sous le nom d’Ibrahim Frantz Fanon, le 6 décembre 1961 à Bethesda dans un hôpital militaire de la banlieue de Washington aux États-Unis

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :