Frantz Fanon est un psychiatre et essayiste fortement impliqué dans la lutte pour l’indépendance de l’Algérie, né le 20 juillet 1925 à Fort-de-France et mort, sous le nom d’Ibrahim Frantz Fanon, le 6 décembre 1961 à Bethesda dans un hôpital militaire de la banlieue de Washington aux États-Unis

Frantz Fanon : «Le racisme, la haine, le ressentiment, « le désir légitime de vengeance » ne peuvent alimenter une guerre de libération»

«Le racisme, la haine, le ressentiment, « le désir légitime de vengeance » ne peuvent alimenter une guerre de libération. Ces éclairs dans la conscience qui jettent le corps dans des chemins tumultueux, qui le lancent dans un onirisme quasi pathologique où la face de l’autre m’invite au vertige, où mon sang appelle le sang de l’autre, où ma mort par simple inertie appelle la mort de l’autre, cette grande passion des premières heures se disloque si elle entend se nourrir de sa propre substance.»

Source : Les damnés de la terre – Essai – Éditions Maspero – 1961

Frantz Fanon est un psychiatre et essayiste fortement impliqué dans la lutte pour l’indépendance de l’Algérie, né le 20 juillet 1925 à Fort-de-France et mort, sous le nom d’Ibrahim Frantz Fanon, le 6 décembre 1961 à Bethesda dans un hôpital militaire de la banlieue de Washington aux États-Unis

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :