Fernand Iveton, est un militant communiste et anticolonialiste algérien. Né le 12 juin 1926 au Clos-Salembier (actuelle El Madania, Alger) et mort guillotiné le 11 février 1957

Fernand Iveton : «La vie d’un homme, la mienne, compte peu. Ce qui compte, c’est l’Algérie, son avenir»

«La vie d’un homme, la mienne, compte peu. Ce qui compte, c’est l’Algérie, son avenir. Et l’Algérie sera libre demain. Je suis persuadé que l’amitié entre Français et Algériens se ressoudera.»

Il a prononcé ces quelques phrases avant d’être exécuté

Fernand Iveton, est un militant communiste et anticolonialiste algérien. Né le 12 juin 1926 au Clos-Salembier (actuelle El Madania, Alger) et mort guillotiné le 11 février 1957

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :