Ferhat Abbas : Homme d’État algérien. 24 août 1899-24 décembre 1985

Ferhat Abbas : «Tous les problèmes en Algérie se ramènent à la libération…»

«Tous les problèmes en Algérie se ramènent à la libération : libérer de cette honteuse servitude qui remonte à l’antiquité romaine les cinq à six millions de paysans, d’ouvriers et de khammès. Cette masse humaine n’a jamais su ni lire, ni écrire. Elle ne le sait pas davantage aujourd’hui. Ni en arabe, ni en français. Elle est analphabète. Tous les conquérants, tous les régimes, chacun à sa manière, ont pu l’endiguer, obtenir son obéissance, l’utiliser. Mais aucun n’a jamais songé à gouverner pour elle, à lui apporter des remèdes efficaces à ses tares physiques et morales, à briser le cortège de misères qui l’opprime. Aucun régime n’a entrepris rationnellement son éducation, son instruction, son évolution. Les civilisations l’ont à peine effleurée. Pas une n’a baigné son corps, pris racine dans son foyer. Le gourbi moderne est celui même que connurent Carthage, Rome, Sidi Okba, les Barberousse, Bugeaud. Rien n’a changé.»

Ferhat Abbas est un homme d’État algérien, né le 24 août 1899 à Ouadjana (Jijel) et mort le 24 décembre 1985 à Alger

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :