Mouloud Feraoun est un écrivain algérien né le 8 mars 1913 à Tizi Hibel (Tizi Ouzou). Il est mort assassiné par l’OAS à Alger le 15 mars 1962

Mouloud Feraoun : «Aux jeunes, généralement on pardonne. Et s’ils rougissent, on sait que c’est par innocence»

«Aux jeunes, généralement on pardonne. Et s’ils rougissent, on sait que c’est par innocence. Mais les « habitués » ne rougissent pas. Quand ils lancent leur regard d’affamés, ils figurent que nous les voyons pas parce qu’ils ont commencé d’abord par détourner la tête. Mais nous les voyons et les détestons.»

Source : La Terre et le Sang – roman – éditions  – 1953

Mouloud Feraoun est un écrivain algérien né le 8 mars 1913 à Tizi Hibel (Tizi Ouzou). Il est mort assassiné par l’OAS à Alger le 15 mars 1962

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :