Anouar Benmalek, mathématicien, journaliste et écrivain algérien. Né en 1956 à Casablanca (Maroc)

Anouar Benmalek : «Il n’y a rien de plus sale que la mort»

«Il n’y a rien de plus sale que la mort. La mort, oui, c’est la saleté suprême. Par rapport à elle, tout est beau, même la pire des laideurs»

Source : Fils de Shéol –  Roman – Edition CALMANN-LÉVY – 19/08/2015

Fils de Shéol de Anouar BenmalekTrois histoires d’amour pour remonter à l’origine du mal…
Trois générations, deux génocides.
Tout commence dans la touffeur ignoble d’un wagon à bestiaux. Le jeune Karl y fait la connaissance d’Helena, son bref et unique amour le temps du voyage. À son arrivée en Pologne, le gamin juif est gazé.
Dès lors, depuis un étrange séjour des morts, le Shéol, il est condamné à regarder évoluer les siens et à tenter d’éviter désespérément la catastrophe.
Ainsi retrouve-t-il son père, devenu Sonderkommando. Dans la noirceur de sa condition, ce dernier rêve à sa lumineuse Élisa, la mère de Karl, rencontrée et épousée en Algérie des années auparavant. Poursuivant son effroyable voyage à rebours, Karl croise Ludwig, son grand-père, qui au début du siècle a servi dans l’armée allemande du Sud-Ouest africain. Et le secret que l’aïeul n’a jamais pu raconter de son vivant – sans doute la clé de leur destinée à tous –, son petit-fils finit par l’apprendre depuis sa nouvelle demeure : celui de l’existence d’Hitjiverwe, une jeune femme héréro passionnément aimée, victime avec son peuple d’une barbarie oubliée, terrible avertissement aux générations futures.

Anouar Benmalek, mathématicien, journaliste et écrivain algérien. Né en 1956 à Casablanca (Maroc)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :